Page Title

La-Nourrice-V1-008 Resized_edited_edited.jpg

Rachel
&
Anatole

- Aout 2020 -

 

Voilà trois ans que ma femme allaite notre dernier enfant. Trois ans que ce moment varie au rythme de l’évolution de notre fils. Mais trois ans que la tendresse, l’amour et parfois aussi la fatigue accompagnent ces câlins.

Trois ans que je suis le spectateur attendri de leur complicité. De ce geste instinctif, charnel, presque animal, impudique et superbe.

 

Dans cette époque contradictoire où s’opposent regards désapprobateurs et fierté de ces femmes nourricières, où le refus d’allaiter est associé à la mauvaise mère mais où l’allaitement prolongé est considéré comme malsain, j’admire ces femmes qui, coûte que coûte, tiennent tête aux injonctions.

 

Ces femmes qu’on infantilise, qu’on brutalise parfois, qu’on n’écoute pas toujours. Ces femmes qui nous portent, qui nous font naître et qui nous nourrissent.

C’est donc aux femmes que je veux rendre hommage à travers cette série.

Elles sont belles, les bras solides, remplies d’assurance et parfois de doutes qui sont leurs forces. Épuisées ou ravies. Pudiques ou fières.

 

Pas de fioritures, pas de mère parfaite, pas de taille de guêpe imposée ni de maquillage. Je veux exposer le quotidien de l’allaitement à travers un univers intemporel et monochrome qui est ma signature, ma sensibilité.